Comment entretenir et nettoyer sa VMC double flux ?

Voici nos conseils pour nettoyer et entretenir vos équipements de VMC double flux. Ce sont des préconisations simples qui vous permettront de garder une qualité de l'air optimale dans votre maison.

Ces phases de nettoyage sont nécessaires pour le bon fonctionnement de votre centrale de ventilation, et ainsi garder une performance optimale de l'échangeur thermique, notamment la consommation des moteurs.

Les deux parties qui sont facilement nettoyables sont :

Le risque, si ces entretiens ne sont pas réalisés, c'est la panne d'un moteur qui pourraient surchauffer, ainsi qu'une pureté de l'air qui se dégrade dans votre logement.

 

5 points à vérifier lors de l'entretien de votre VMC

L'échangeur de votre VMC

Une fois par an, pensez à contrôler son état et si besoin le nettoyer. Pour les versions à plaques, un nettoyage à l'eau chaude est possible.

Contrôle et nettoyage d'un echangeur de vmc double flux

 

Découvrez le tuto vidéo de la marque Aldes concernant le nettoyage de l'échangeur :

 

 

Les ventilateurs

3 parties à surveiller : les pales, la courroie (son état et la tension de cette dernière), manchette anti-vibratile (prévoir un remplacement selon l'usure, idem pour les colliers).

Voici une vidéo qui vous montre comment accéder à vos ventilateurs.

 

Les prises d'air et rejets

Faites un contrôle visuel sur la présence de feuilles mortes ou autres éléments extérieurs qui pourraient nuire à la bonne circulation de l'air.

Le nettoyage des bouches de VMC

Pour nettoyer votre bouche de vmc à l'eau, rien de plus simple.

Voici les outils dont il faut vous munir :

  • Un pinceau ou plumeau
  • Du papier absorbant ou lingettes microfibres

Après, c'est très facile, suivez ces deux étapes :

  1. Nettoyer les bouches d'insufflation et d'extraction avec un pinceau ou un plumeau
  2. Vous pouvez effectuer les finitions avec un papier absorbant ou une lingette microfibre

Petite astuce : pour nettoyer vos bouches, vous pouvez utiliser un coton-tige un résultat encore plus approfondi.

Voilà, vous avez déjà fait la moitié de l'entretien de votre VMC. Pour aller plus loin, veuillez vous reporter aux préconisations de votre fabricant.

L'entretien et le changement des filtres de votre ventilation mécanique contrôlée

Il est recommandé de les aspirer tous les 3 mois. Certaines VMC intègrent un dispositif d'alarme pour vous prévenir s'ils sont colmatés.

Pour cette partie, vous avez forcément ce qu'il faut en outillage : votre aspirateur.

Voici la procédure à suivre :

  1. Mettre la centrale de ventilation en veille/l'éteindre
  2. Attendre et s'assurer que les ventilateurs soient arrêtés
  3. Ouvrir l'accès aux filtres
  4. Retirer les vieux filtres
  5. Aspirer la face opposée à l'échangeur
  6. Remettre les nouveaux
  7. Refermer la porte

Voici une vidéo très simple du fabricant Brink Climate Systems, spécialiste de la vmc double-flux.

Pensez également à les changer tous les ans (voir tous les 6 mois dans certaines zones polluées, la saison des pollens, la situation locale).

Les bénéfices de cet entretien sont perceptibles sur la qualité de l'air et la durabilité des équipements.

 

Quel est le meilleur moment pour faire l'entretien de sa VMC ?

Idéalement, faites la maintenance de votre ventilation mécanique contrôlée au printemps. Après la période hivernale, où votre installation a beaucoup été sollicitée (on aère moins, on reste à l'intérieur de sa maison), profitez du retour des beaux jours pour la nettoyer.

 

Les symptômes d'une Vmc qui a besoin d'un nettoyage

  • Augmentation du bruit de fonctionnement
  • Augmentation de la consommation électrique (elle force davantage)
  • Baisse du débit
  • Développement d'odeurs qui n'existaient pas auparavant.

Sans attendre ces dysfonctionnements, pensez par ailleurs à regarder les messages d'alertes de votre vmc.

 

Le nettoyage en profondeur d'une VMC double flux

Pour un entretien intégral de la VMC double flux, il est conseillé d'en réaliser un tous les 3 à 5 ans. Vous pouvez faire appel à votre installateur de référence (celui qui apparaît sur votre contrat de maintenance si vous en avez un), ou prendre contact avec nous.

Il a pour but de nettoyer, mais aussi de procéder à de nombreuses vérifications liées à la bonne utilisation et à la performance de la machine.

Nettoyage des gaines de VMC

Il est préconisé de réaliser un entretien de vos gaines tous les 5 ans environ. La difficulté réside dans l'accès souvent compliqué aux conduits. Il est préconisé de confier cette opération à un professionnel.

Pour autant, si vous êtes un bon bricoleur, que vous connaissez bien votre installation :

  • Déconnecter les gaines de la centrale
  • Aspirer les poussières. Si les amas poussiéreux sont importants, vous pourriez avoir à utiliser un flexible
  • Désinfecter les gaines
  • Réinstaller le tout sur le caisson

Nettoyage de l'échangeur

L'échangeur thermique est la pièce centrale de votre vmc double flux. Il est préconisé de le nettoyer une fois par an. Le plus simple est de sortir puis de rincer à l'eau claire.

Prix d'entretien complet de VMC

Selon l'état de votre installation et son modèle, il faut compter 400 à 1500 €. C'est le prix pour continuer d'avoir un air sain et éloigner les odeurs, les moisissures et limiter les polluants.

 

VMC : qui doit faire l'entretien ?

Le bon fonctionnement d'une VMC est de la responsabilité du propriétaire du logement. Alors que dans le même temps, l'entretien "courant" est à la charge des locataires (loi du 6 Juillet 1989).

Le locataire doit donc effectuer l’entretien régulier : éliminer les poussières qui s’accumulent dans le caisson, les filtres et dans les gaines. Retirer la poussière va permettre un meilleur passage des flux d’air. Il est le principal concerné par la qualité de l'aération de l'intérieur des pièces.

Il doit nettoyer les bouches d’entrées d’air, le ventilateur ou la bouche d’extraction.

En cas de panne, si la ventilation mécanique contrôlée est cassée du fait du mauvais entretien du locataire, le propriétaire peut lui demander de payer les réparations.

Reste à déterminer sur la casse est liée à de la vétusté (réparation à la charge du propriétaire) ou d'une mauvaise maintenance par le locataire.

 

Conclusion

Une bonne ventilation, c'est une maison plus saine. L'entretien de votre système est de ce fait essentiel pour éviter l'humidité, les poussières et ainsi les différents éléments pour votre santé. 

Retrouvez l'ensemble de nos articles concernant la ventilation et la qualité de l'air.

Il faut envisager cette maintenance comme un investissement : cette vérification allongera la durée de vie de votre appareil. Avec le prix de l'énergie qui augmente, ce sont donc des économies à la clé et des travaux en moins !