9/9

tout savoir moustique tigre

Les moustiques sont de véritables fléaux en été, ils sont particulièrement gênants la nuit, lorsqu’ils bourdonnent à nos fenêtres et qu’ils finissent par nous piquer.

Les inquiétudes se concentrent notamment sur le moustique tigre. Les autorités nous alertent régulièrement pour lutter contre sa prolifération. Il est désormais présent dans plus de la moitié du territoire français. De plus, la chaleur de ce début d'année 2020 a favorisé le développement des larves. Apprenons à le reconnaitre puis découvrons des solutions simples pour limiter sa présence.

Généralités sur le moustique Tigre : origine, taille, transmission

Le moustique Tigre, plus exactement la femelle moustique, est un insecte qui pond dans l’eau ou à sa surface, leurs larves sont aquatiques. On les retrouve particulièrement dans des eaux stagnantes comme des marais, des étangs, rivières et même vos récipients extérieurs vides comme les pots de fleurs. Ils sont présents dans des endroits humides et chauds.

Si on ne rencontre que très peu de moustiques en hiver, c'est que leur cycle de vie est quasiment figé. Les nouveaux-nés peuvent passer l’hiver en état de larve et les adultes hibernent. Ce n’est qu’au retour des beaux jours qu’ils réapparaissent.

 

Quelle est la durée de vie d'un moustique ? 

Le moustique vit quelques jours pour les plus communs. Pour les plus coriaces (comme les moustiques tigres) ils vivent environ 2 à 3 semaines, mais certaines espèces peuvent vivre quelques mois.

Comment reconnaitre un moustique tigre ?  

moustique tigre

Le moustique tigre (aedes albopictus) , à contrario d’un moustique commun (aedes aegypti), est tigré noir et blanc comme son nom l’indique, il fait environ 0.5 à 2 mm. Ses ailes sont très foncées et ses deux pattes arrières remontent beaucoup plus. Ils adorent rester dans les étages inférieurs (rez de chaussée et premier étage).

Par ailleurs, il pique beaucoup plus en pleine journée, soit tôt le matin soit le soir. On peut l'écraser plus facilement lorsqu'il vole, il est moins dynamique et moins méfiant vis-à-vis des humains.

Se protéger : Comment se protéger des moustiques ?

Comment éviter les moustiques ?

Supprimez tous les récipients pouvant contenir de l’eau stagnante : arrosoir, brouette, pneu, seau... C’est un conseil simple mais il s’avère être très utile. Cela va éviter la ponte autour de chez vous et donc la reproduction !  Le meilleur piège contre le moustique tigre, c'est de nettoyer et vider toutes ces possibilités de lieux de pontes. Le moustique tigre qui vous pique est probablement né dans votre jardin.
Ne gardez pas vos ordures trop longtemps : en été, les odeurs de vos déchets sont décuplées avec la chaleur.

 

Comment éloigner les moustiques et se protéger ?

Tout d’abord il faut savoir que nous allons vous donner des conseils qui s’inscrivent dans la charte et les valeurs de Lacentrale-eco : des répulsifs naturels, sans produits chimiques. Nous aussi nous souhaitons ne pas subir les nuisibles, tout en préservant la planète !

  • Évitez les répulsifs, certains sont très chargés en produits chimiques... Nous vous conseillons des alternatives écologiques (huiles essentielles, prises ou bougies). Pour les huiles essentielles, c’est un moyen très efficace notamment l’huile essentielle de java, Géranium Rosat, Basilic. Toutes ont des vertus répulsives naturelles !
  • Vérifiez l'écoulement de l'eau de pluie qui pourrait stagner dans vos gouttières et caniveaux, tout en limitant l'arrosage
  • Portez des vêtements longs lorsque vous êtes dehors. Bien penser à couvrir les pieds et les chevilles, ce sont les zones préférées des moustiques tigres.
  • Mettez-vous dans des pièces fraîches (les moustiques n’aiment pas les endroits froids)
  • Installez une moustiquaire: il est parfois difficile de résister à l’envie d’ouvrir les fenêtres pour apporter de la fraicheur et pour aérer, sauf qu’une fois les fenêtres ouvertes c’est l’arrivée des moustiques ! C’est pourquoi s’équiper d’une moustiquaire vous permet de ne pas faire de compromis. Il existe des moustiquaires sur-mesure, pour s'adapter à votre logement ainsi que des volets roulants qui intègrent directement des moustiquaires.
  • Et enfin, peindre ses volets en bleu, comme dans les îles Grecques, pourrait à ce que paraît éloigner les moustiques..

 

Pour choisir la bonne moustiquaire qui va vous offrir le confort de mettre vos familles au frais, loin des insectes, nous vous invitons à lire cet article "Comment choisir et installer la bonne moustiquaire en fonction de sa fenêtre et ses volets roulants ?

 

Les piqûres sont-elles dangereuses pour les bébés et les enfants ?

famille

Les piqûres de moustiques ressemblent à de gros boutons rouges qui, selon les personnes, peuvent être plus ou moins gros. Certaines peaux sont hypersensibles, les réactions peuvent être impressionnantes : de gros boutons très rouges et très gonflés. Ils créent des œdèmes qui peuvent persister environ 24h.

L’hypersensibilité est souvent confondue avec l’allergie, qui elle est plutôt rare. L’allergie concerne davantage les enfants, qui peuvent avoir des piqûres qui les démangent pendant plusieurs semaines.

Comment protéger un enfant ?

  • Ne pas le laisser se gratter
  • Désinfecter et soigner la piqure à l’aide d’un antiseptique et d’un gel ou d'une lotion apaisante (environ deux fois par jour).
  • Évitez les promenades dans des endroits humides ou à la tombée de la nuit de mettre votre enfant  proche d’une source de lumière.
  • Les huiles essentielles doivent être utilisés avec précaution en particulier avec les enfants.
  • Les répulsifs chimiques sont très efficaces, en revanche ils restent nocifs pour les enfants, privilégier les méthodes naturelles. Idem pour les insecticides.
  • Privilégier des vêtements longs et légers aux tee-shirts et shorts

A savoir : les piqûres sur les paupières nécessitent la consultation d’un médecin.

Le moustique est-il vecteur de maladie ?

En effet le moustique peut être vecteur de maladies comme le chikungunya, zika ou la dengue. D'où l'importance de cette lutte contre les moustiques et surtout les larves. Cela reste le meilleur moyen de se protéger contre ces insectes.

Le moustique peut-il transmettre le coronavirus ?  

Selon l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, les moustiques ne sont pas vecteurs du coronavirus.

« Le virus se loge dans les voies respiratoires et n’est donc pas présent dans le sang, sauf en cas de symptômes très sévères de la maladie, ce qui est très rare » rajoute toutefois l’Anses qui tient à rappeler qu’à l’heure « aucune transmission par un moustique du virus responsable du Covid-19 n’a été démontrée, ni d’aucun virus de la famille des coronavirus ». 

Ils ajoutent aussi : « Pour qu’un moustique puisse transmettre un agent pathogène (virus, bactéries, parasites), il faut que celui-ci résiste à la digestion dans l’estomac du moustique, passe ensuite dans sa salive, et qu’il soit injecté à une autre personne à l’occasion d’une piqûre. Très peu de virus survivent à ce processus : c’est le cas par exemple des virus de la famille des Flavivirus comme ceux de la dengue ou du Zika » 

Les pays et les régions les plus impactés par les moustiques sont les régions chaudes et humides, comme l’Asie du sud–est ou dans les Caraïbes.

 

Sources:

Photo moustique tigre: Pixabay

Vidéo: Ministère des solidarités et de la santé

Commentaires

Soyez le premier à laisser un message

Envoyer un message
Avez-vous trouvé le contenu de cette page pertinent ?  thumb_up  |  thumb_down
Produits relatifs à cet article
cs-cart add-ons, cs-cart licences, cs-cart developing
cs-cart license, cs-cart addons, cs-cart multivendor
cs-cart add-ons, cs-cart licences, cs-cart developing